Trekt Uw Plant
 
Contact   
ESPECES DE TREKT UW PLANT
  • Espèces de Trekt uw Plant
  • [+ info]
    Agenda
  • ENTERREMENT JOEP OOMEN
  • Anniversaire de La Liaison Antiprohibitionniste a Bruxelles
  • JOURNÉE DE LA LIBERATION DU CANNABIS
  • JOUR DE LA LIBÉRATION DU CANNABIS ANVERS
  • PREMIÈRE ASSEMBLÉE DE MEMBRES 2012
  • [+ info]
    AIDE CANNABIS
  • Liens aide cannabis
  • [+ info]
    DES NOUVELLES SUR LE CANNABIS
  • Cannabis - On Légalise !
  • Par de-là de l’interdit
  • Grow On
  • Cannabis, presse et politique
  • MESSAGE DU CANNABIS SOCIAL CLUB DE GRAZALEMA, ANDALOUSIE
  • [+ info]
    Directive ministerielle rélative au cannabis
  • Directive Ministerielle rélative au cannabis
  • [+ info]
    Nouvelles de Trekt Uw Plant
  • LA DEUXIEME BOURSE DE TROC DE 2016
  • LA PREMIÈRE BOURSE DE TROC DE 2016
  • Bulletin de septembre/octobre
  • QU’EST-CE QU’UN CLUB SOCIAL DU CANNABIS ?
  • LE BOURSE DE TROC DE DECEMBRE
  • [+ info]
    Cet article est disponible en [nl]  

    Soyez sage, vaporisez !

    Un vaporisateur est un appareil qui chauffe des herbes séchées de manière à ce que les principes actifs de ces herbes médicinales ou récréatives puissent être inhalés et offrir un effet rapide sans combustion des herbes.

    Bien qu’une légère fumée/vapeur puisse s’en dégager, celle-ci contiendra peu ou aucun agent toxique comme le goudron, l’oxyde d’azote, le benzène, etc. que l’on inhale quand il y a combustion, donc quand on fume ces herbes. Ces sous-produits ont, outre une odeur désagréable, un effet irritant sur la bouche, la gorge et les poumons.

    Qui plus est, les hautes températures de la combustion d’herbe pure ou mélangée à du tabac annihilent en grande partie des principes actifs, les cannabinoïdes et les terpènes, ce qui fait qu’il en faut une plus grande quantité pour atteindre un même effet.

    Un vaporisateur permet à courant d’air chaud de circuler à travers la matière végétale et peut aussi bien vaporiser des herbes séchées que fraîches, mais avec la plupart des vaporisateurs il vaut mieux d’abord sécher ses herbes et les broyer finement. Vérifiez votre mode d’emploi ! Il est également important de ne pas tasser les herbes, sinon on risque de bloquer la circulation d’air, de ne pas pouvoir bien inhaler et d’ainsi les surchauffer et quand même créer de la combustion.

    La température préférée diverge d’individu en individu, étant donné qu’une différence de température provoque aussi un autre effet. En général, des températures moins chaudes (sous les 190°) engendrent un effet plus lucide, un high psychoactif, tandis que des températures plus élevées (au-dessus des 210°) entraînent un effet plus engourdissant, plus stoned. Il va de soi que le type et la qualité de l’herbe utilisée influent sur l’effet produit.

    Parce que vaporiser est tellement plus efficace que fumer, on consomme beaucoup moins de cannabis dans un vaporisateur. On peut inhaler les vapeurs de cannabis jusqu’à ce que celui-ci prenne une couleur brunâtre. Il peut alors éventuellement être incorporé dans des préparations culinaires, car il contient encore une petite dose de principes actifs.

    Il existe différentes sortes de vaporisateurs, que l’on peut sommairement diviser en modèles portatifs ou non portatifs (donc exclusivement pour un usage chez soi, car il faut un raccordement électrique). La plupart des vaporisateurs permettent d’inhaler directement la vapeur, par un tuyau, une pipette ou une embouchure. Il y a en outre des vaporisateurs qui recueillent la vapeur dans un ballon, lequel peut ensuite être détaché de l’appareil pour en inhaler le contenu. Le Volcano Vaporiozer est l’un des modèles les plus connus à fonctionner selon cette méthode.

    Le site internet Vaposhop donne un bon aperçu des différents modèles de vaporisateurs qu’on trouve sur le marché.

    Dans différents pays, des médecins prescrivent du cannabis pour son effet antalgique en cas de maladies et affections diverses. De manière générale, on conseille alors l’utilisation d’un vaporisateur comme mode de consommation le plus sûr. La vaporisation du cannabis rend le dosage plus simple que l’administration par voie orale et évite les effets nocifs sur les voies respiratoires.

    On peut savourer l’arôme naturel de la plante et le briquet, le tabac et le cendrier deviennent des attributs superflus !

    En conclusion : une liste des cannabinoïdes et terpènes les plus importants et leur point d’ébullition :

    THC (Δ-9-tetrahydrocannabinol) 157° C ,

    CBD (cannabidiol) 160-180°C,

    CBN (Cannabinol) 185°C ,

    CBC (cannabichromene) 220° ,

    Δ-8-THC (Δ-8-tetrahydrocannabinol) 175-178°C,

    THCV (Tetrahydrocannabivarin) < 220°C

    Terpènes :

    β-Myrcene 166-168°C ,

    β-Caryophyllene 119°C,

    d-Limonene 177°C ,

    Linalool 198°C ,

    Pulegone 224°C,

    1,8-Cineole (Eucalyptol) 176°C,

    α-Pinene 156°C,

    α-Terpineol 217-218°C,

    Terpineol-4-ol 209°,

    p-Cymene,177°C,

    Borneol 210°C ,

    Δ-3-Carene 168 °C.

       

    TUP Defense Fund

    Design by: www.navetrece.com